Reasons to be Creative 2014

Actualité ekino -

Deux "envoyés spéciaux" à Reasons to be Creative

Article paru le :
Article paru le :

Cette année, nous (Mickaël Dumand et Florian Garcia) avons eu la chance d’être envoyés par Ekino (merci patron) à “Reasons To be Creative” qui se déroule à Brighton. Cette conférence à destination des créatifs, développeurs et tous ceux qui aiment l’innovation accueille 35 orateurs à la renommée internationale :


Opening Title Reasons To be Creative 2014
Nous allons vous faire partager cette incroyable conférence en essayant de répondre à une question simple : What are the reasons to be creative today?

# Reason 1 – L’audio sur le web est un monde à conquérir !

ANDRE MICHELLE co-fondateur de AudioTool nous a présenté la puissance de la WebAudio API en HTML5 : AudioContext, Midi Input, Tonematrix, Drum Machine, Grooves, Stati, Delay.

Andre Michelle 2014-09-01 13.02.572014-09-01 13.08.55

Vous trouverez sur son GitHub des exemples d’utilisation de cette API créées spécialement pour l’occasion !

# Reason 2 – L’avenir de la cross compilation ?

JOA EBERT est le créateur de defrac un cross-compilateur JAVA vers HTML5, IOS et Android. Nous avons eu le droit à une démonstration de l’outils (encore en Beta) par le créateur et je peux dire que c’est assez bluffant ! La modification en “live” du code java qui cross-compile en HTML5 sans rafraîchir la page est dingue.

ANDRE MICHELLE nous a fait une démo de la nouvelle version d’AudioTool (Next) en HTML5 développée via defrac et là aussi c’est bluffant ! L’application web tourne à 60 FPS jusqu’à plus de 70 “plugins” (là ou flash ramait à partir de 50) ! Mais le plus impressionnant a été une démonstration (malheureusement non filmée) du mode “collaboratif à distance” de l’outils jusqu’à 7 utilisateurs qui manipulent l’outils en direct. André nous a expliqué sa technique pour faire en sorte que tous les utilisateurs soient correctement synchronisés (malgré les manipulations concurrentes et la bande passante) :

2014-09-01 13.26.04

En conclusion, defrac est définitivement un outils à suivre car il peut faire du bruit à l’avenir !

# Reason 3 – WebGl is coming!

Avec l’annonce de l’activation du WebGl sous IOS 8 dont la sortie est imminente (keynote Apple ce 9 Septembre), le sujet ne manque pas de faire rêver. En effet deux orateurs nous ont parlés de leurs travaux à ce sujet :

Carlos Ulloa co-fondateur à HelloEnjoy nous à évoqué les problèmes rencontrés lors de la réalisation d’une démo technique racer-s pour Samsung. Carlos nous a fait l’éloge de ThreeJS qu’il utilise maintenant sur tous ses projets.

Il a ensuite abordé la question du worklow entre designer et développeur. Au même titre qu’un développeur Web ouvre Photoshop pour découper une image, un développeur WebGl se doit de pouvoir éditer le travail d’un graphiste 3D.

David Rousset, évangéliste chez Microsoft et co-créateur de BabylonJS, nous a fait une démonstration des capacités de son Framework (cocorico, il est français). Difficile de synthétiser sa conférence tellement elle fut dense en démonstration, mais l’assemblée est restée captivée du début à la fin !

Le plus de ce Framework est sa simplicité d’utilisation (10 lignes de code pour rendre une scène 3D complexe), mais surtout les efforts pour faciliter la vie des développeurs et designer 3D ! Cela passe par un export simplifié depuis Blender/3DS MAX et un rendu web automatisé (via un webserveur embarqué dans le pluging) .

La constante évolution du framework BabylonJS en fait une librairie incontournable pour quiconque veux faire de la 3D sur le web.

# Reason 4 – Le sujet est moins important que le résultat !

FREDERIK VANHOUTTE, physicien en radiation médicale, est aussi développeur à ses heures perdues.

Il travaille essentiellement à reproduire les lois de la physique à travers des algorithmes de “generative design” via Processing. En étudiant le phénomène de réflexion de la lumière, il a alors compris à travers ses lignes de code pourquoi un “double arc en ciel” n’est rien de plus qu’un “simple arc-en-ciel“. La prochaine fois que vous verrez un arc-en-ciel, regardez un peu au dessus, vous observerez que celui-ci est plus étendu que ce que l’on croit.

BwegwDSCQAITLKQ 2014-09-01 15.25.342014-09-01 15.46.03

Vous trouverez le code source (processing) de sa présentation sur son GitHub.

# Reason 5 – Notre expérience personnelle est une source incroyable d’inspiration !

Durant cette édition, des créatifs du monde entier sont venus nous présenter un ou plusieurs de leurs travaux. D’une manière générale, ce que nous avons retenus, c’est qu’une grande partie de leur inspiration vient de leurs expériences personnelles.

CYRIAK HARRIS est un artiste “motion-designer”, en marge de ceux que l’on croise d’habitude et dont le style est très reconnaissable. Il utilise pour ses créations uniquement de morceaux de vidéos qu’il duplique sous After Effect pour un rendu très impressionnant. Son travail reflète sa personnalité, jugez vous même :


Son premier vidéo clip réalisé pour Bonobo
 


Vidéo clip réalisé pour Bloc Party, uniquement composé de morceaux d’autres clips du groupe.

MR BINGO est un artiste (illustrateur) anglais. Son travail est inspiré de ses expériences personnelles (Travail, Famille, Passion, Haine). Voici plusieurs de ses projets :

Le plus connu se nomme “Hate mail” et consiste à envoyer des cartes postales d’insultes au gens (qui payent pour ça)! Un ex d’ekino s’est d’ailleurs prêté à l’exercice et voici le résultat.
 

Reasons to be creative 2014 Mr bingoUn autre de ses projet consistait à illustrer des personnages uniquement via leurs “tiges pilaires”
 

martin_olleyCeci est un exemple de référence à sa vie glissée dans son travail.

Des batteries bien rechargées !

Il existe de nombreuses conférences au travers le monde, mais la particularité de ReasonsTo est d’attirer des conférenciers de génie provenant d’horizons très différents !
Historiquement nommé Flash On The Beach cette conférence a réussi le pari d’évoluer vers un format plus ouvert.
Mix entre technologies, design et expérience utilisateur, vous y prendrez forcément une claque. Vu le rythme assez soutenu de ces 3 jours, on se retrouve dans l’Eurostar, de retour vers la France, fatigués, mais des idées pleins la tête !

reasonToBe

Laisser un commentaire